Éviter de se connecter à un réseau Wi-Fi public

Dans le but d’éviter les intrusions des pirates informatiques, il importe de prendre certaines précautions. Avec la pandémie de la covid-19 et l’essor du télétravail, il arrive que certains travailleurs commettent l’erreur de se connecter à internet par l’intermédiaire d’un réseau domestique non fiable. Cette erreur constitue une occasion unique que les pirates s’empresseront de saisir pour accéder à vos données personnelles et professionnelles.

En effet, les points de Wi-Fi public sont aussi accessibles à vous qu’aux cyberattaquants. Ces derniers peuvent avoir accès aux différentes informations que vous envoyez depuis le point d’accès. Il s’agit notamment de vos mails ou encore de vos identifiants bancaires. Pour éviter ce genre de situations, il serait préférable de ne plus vous connecter à des réseaux publics non sécurisés.

Utiliser un service VPN

Afin de protéger vos échanges, vous pouvez opter pour un réseau privé virtuel. Cette technologie permet de mettre en place un tunnel fiable entre vos navigateurs et les différents serveurs web. Durant vos diverses connexions, vos données subissent un cryptage avant d’être envoyées au serveur, cela permet de masquer vos différentes adresses IP et votre emplacement. Vérifiez si votre VPN sauvegarde les logs afin de vous assurer qu’il ne collecte ni n’enregistre vos données personnelles lors de vos différentes connexions. Vous avez alors la garantie que votre présence en ligne sera masquée, vous rendant donc invisible à l’œil des pirates. Par ailleurs, lors du choix de vos prestations VPN il est préférable d’opter pour un service premium.

Ce dernier reste l’alternative la plus fiable pour une cybersécurité efficace. En effet, les solutions sans frais sont non seulement lentes, mais elles offrent également une capacité de bande passante très limitée. Les réseaux privés virtuels sont onéreux, alors pour compenser la gratuité des prestations, le prestataire exigera de son client qu’il accepte des compromis afin qu’il puisse réaliser un profit. Ces moyens alternatifs peuvent principalement inclure la collecte et la vente de vos informations.

Renforcez la sécurité de vos mots de passe

On ne le dira jamais assez : la première ligne de défense dont vous disposez pour protéger vos données personnelles en ligne reste vos mots de passe. Il importe donc de choisir des identifiants complexes et difficiles à trouver ou à pirater.

Éviter d’utiliser des combinaisons simples telles qu’une suite de chiffres ou des noms ou prénoms locaux. Il est difficile de se souvenir d’un mot de passe complexe, surtout quand vous faites recours à plusieurs services en ligne. Mais vous pouvez vous servir des gestionnaires de mots de passe pour remédier à une telle situation. Ces logiciels ont été spécialement conçus pour effectuer un enregistrement fiable de toutes les données d’identification dont vous avez besoin pour vous connecter à vos comptes en ligne. Alors, au lieu de vous tracasser pour vous rappeler chacun de vos identifiants, ces programmes les conservent tous au même endroit et ce dernier est accessible avec un code unique. Ils utilisent des systèmes de cryptage sécurisé tels que l’AES-256 afin d’empêcher toute intrusion.

Par ailleurs, ces gestionnaires peuvent également vous proposer des codes complexes et puissants et changer de manière dynamique vos identifiants les plus faibles.

Utilisez une vérification en deux étapes

La méthode de l’authentification à deux facteurs permet de renforcer la fiabilité de vos comptes et services en ligne une fois que vous avez entré votre mot de passe. Généralement, cette technique fait recours à des moyens tels que l’envoi d’un SMS, un code PIN ou encore un marqueur biométrique. Grâce à cette technologie, vous ajoutez une phase supplémentaire pour obtenir l’accès à vos services en ligne. Même si elle n’est pas totalement sans failles, elle contribue néanmoins à la protection de vos informations personnelles.

Sécurisez vos différents navigateurs

On ne compte plus le nombre de fois où vous vous connectez à un navigateur au cours d’une journée. Les moteurs de recherches constituent un véritable lieu de chasse pour les éventuelles cyberattaques. Veillez à supprimer les caches de cookies ainsi que l’historique de votre navigateur afin d’empêcher que les sites publicitaires collectent trop d’informations sur vous. Vous avez également la possibilité de définir vos préférences avant d’accepter les cookies.

Par ailleurs, évitez de vous connecter à des portails non sécurisés, préférez les sites qui utilisent le protocole hypertexte sécurisé. Ce dernier permet une communication fiable entre le moteur de recherches et le serveur.

Dans Internet

Le 18 mars 2022