L’internet protocol address, plus connu sous l’appellation adresse IP, est un numéro unique, attribué de manière provisoire ou bien durable à chaque équipement informatique (une imprimante, un serveur web, un ordinateur, un routeur, un smartphone…) connecté à un réseau informatique utilisant l’internet protocole. Telle l’adresse postale d’une habitation, l’IP sert à acheminer des données d’un expéditeur à un destinataire.

Ainsi chaque équipement dispose son adresse IP qui va lui permettre de se connecter à d’autres équipements et partager des informations. Lorsqu’un utilisateur navigue sur un site internet, celui-ci doit également connaitre l’adresse IP de l’utilisateur afin de pouvoir lui renvoyer une réponse.

Dans certains cas, plusieurs adresses IP peuvent être octroyées à un seul et unique équipement. L’IP peut aussi se référer à un plusieurs équipements, c’est le cas avec le multicast ou la diffusion broadcast.

Il existe deux types d’adresse IP :

  1. Adresse IP publique
  2. Adresse IP locale appelée également IP privée

Définition d’une adresse ip publique

Il s’agit de l’adresse IP d’un domicile qui est visible depuis internet. C’est le routeur, appelé plus communément « la box » qui dispose d’une adresse IP. Celle-ci est attribuée par le fournisseur d’accès internet (FAI) pour chaque domicile.

L’adresse IP publique est utilisée par les sites web afin d’identifier ses visiteurs afin de leur attribuer éventuellement des services ou des restrictions spécifiques. Il est facile de localiser une IP publique mais la localisation d’une IP ne dévoilera jamais votre position exacte.

C’est pour cette raison qu’apparaissent des systèmes d’anonymisation (VPN, proxies). Cela permet d’éviter le suivi ou le filtrage par certains sites web.

Les sites internet possèdent eux aussi une IP publique. Cependant on utilise rarement une adresse IP pour accéder à un site mais plutôt le nom de domaine qui lui est associé. L’une des raisons principale est que les noms de domaine sont plus facile a retenir qu’une suite de chiffre.

Comment connaitre mon adresse ip publique ?

Pour connaitre son ip, il existe plusieurs méthodes mais la méthode plus simple reste d’utiliser sur notre site notre outil pour Trouver IP. Vous pouvez par exemple ajouter celui-ci à vos favoris. Pour rappel, votre IP est 90.54.63.128 (IP publique).

Une autre méthode assez simple mais qui demande tout de meme un peu plus de manipulations est de retrouver son adresse IP en se connectant au routeur (la box) de son FAI (Fournisseur d’Accès Internet).

Définition d’une adresse ip locale

L’IP locale ou privée correspond à l’adresse unique de connexion de votre périphérique au sein même de votre réseau local interne (travail ou domicile par exemple). Elle est différente de l’adresse publique. Par exemple, dans un réseau domestique, une adresse IP locale est délivrée à chaque poste d’ordinateur ou périphérique. Elle correspond à l’identité de la machine sur le réseau. Par défaut, c’est le routeur (la box fournie par votre FAI) qui attribut une IP à chaque périphérique du réseau local.

Les IPs privées sont toutes basées sur des plages d’adresses inutilisables sur internet et donc en tant qu’IP publique. Les IP privées se trouvent dans les classes A, B ou C :

Connaitre son adresse IP locale

La procédure pour connaitre son IP locale différe selon son systeme d’exploitation. Il existe beaucoup demanière différente pour connnaitre son adresse IP locale, voici le les procédures les plus rapides.

Comment connaître son IP sur Windows ?

  1. Appuyez sur les touches Windows puis R. Saisissez cmd dans la zone et cliquez sur OK.
  2. À l’invite de commande, saisissez ipconfig puis appuyez sur Entrée.
  3. Votre IP locale en IPv4 et en IPv6 s’affiche.

Où trouver mon adresse IP sur Mac ?

  1. Cliquez sur l’icône Pomme dans le coin supérieur gauche de l’écran.
  2. Faites défiler le curseur vers le bas et choisissez Préférences Système.
  3. Cliquez sur Réseau (Network).
  4. Choisissez votre connexion (elle affiche « Connecté »).
  5. Votre IP locale s’affiche.
adresse IP publique et locale
Différence entre Adresse IP publique et Adresse IP Locale

Comment changer son IP ?

Qu’il s’agisse de l’IP publique ou de l’IP locale, changer son IP peut être interessant pour plusieurs raisons. Dans la plupart des cas, les utilisateurs cherchent plutôt à changer leur adresse IP publique. Un changement d’IP locale est généralement effectuée par un administrateur réseau afin de configurer son réseau local.

Changer son IP publique

Pour éviter le piratage informatique, accéder à des sites bloqués ou empêcher le suivi sur le web, il peut être intéressant de changer son IP. Ainsi, vous pourrez surfer en toute sécurité sur la toile. Plusieurs méthodes existent :

Le VPN (Virtual Private Network) qui est, comme son nom l’indique, un réseau privé virtuel. C’est une solution rapide et très efficace de modifier son IP. Un VPN fournit une liste de serveurs situés dans plusieurs pays. Il suffit de vous connecter au serveur de votre choix. Vous recevrez ainsi une IP en fonction du serveur choisi.

En utilisant un VPN, vous pouvez conserver votre anonymat. Effectivement, comme vous surfez via les serveurs VPN, vous n’apparaissez pas sous votre véritable identité, mais plutôt sous celle du VPN. En vous connectant donc au VPN, vous masquez votre IP auprès des tiers.

Pour conserver la sécurité du réseau, le VPN permet de chiffrer la connexion. Les données transmisent sont alors cryptées, de cette manière, vos données sont protégées.

Selon les pays un site peut etre différent ou son accès impossible, le VPN permet de contourner ces restrictions. Vous pouvre également rencontrer ce genre de censures si l’administrateur de votre réseau bride la connexion à certains sites (par exemple dans une école ou une entreprise).

Modifier son IP locale

Avant de changer son adresse IP locale, il faut connaitre son réseau local. En effet, il n’est pas possible de d’attribuer une adresse IP deja utilisée. Il faut également connaitre la passerelle par défaut et les serveurs DNS corrects.

  1. Aller dans les propriétés de votre carte réseau.
  2. Choisir « Protocole internet (TCP/IP) ».
  3. Défininir l’adresse IP voulue.

Une adresse IP peut également être soit :

  1. une Adresse IP dynamique
  2. une Adresse IP fixe appelée également IP statique

Nous abordons ci-dessou la notion d’IP dynamique et fixe uniquement pour les IPs publiques. Il est possible de configurer également un réseau local et des IPs locales de manière dynamique ou fixe. Pour une Ip locale dynamique c’est le serveur DHCP de la Box (ou du routeur) qui attribue une adresse IP locale à chaque périphérique qui se connecte sur le réseau. Pour une IP locale fixe, il faut effectuer une configuration manuelle de l’adresse IP sur le périphérique.

Qu’est ce qu’une adresse IP dynamique ?

Une IP peut être dynamique ou bien fixe. La différence entre les deux réside dans la durée de l’IP. En effet, contrairement à l’adresse fixe, l’IP dynamique change très souvent.

Mon Adresse IP est-elle dynamique ?

Pour voir son adresse IP et savoir si elle est fixe ou bien dynamique, vous pouvez par exemple utiliser notre outil IP info. Ce dernier vous aidera à récupérer votre IP. Il vous suffira de vérifier si votre fournisseur d’accès à internet (FAI) vous attribue une adresse dynamique ou fixe en vous reconnectant ultérieurement. Si le numéro a changé, c’est que l’adresse est dynamique.

Qu’est ce qu’une adresse IP fixe ?

L’IP est dite fixe ou statique lorsque votre fournisseur d’accès à internet (FAI) vous affecte le même numéro d’identification à chacune de vos connexions et même si votre équipement redémarre. On parle d’adresse IP fixe ou statique. Elle est attribuée de manière permanente. La plupart du temps, il s’agit d’une option payante proposée dans l’offre du fournisseur.

Mon adresse IP est-elle fixe ?

La méthode, disons, la plus simple afin de connaitre le type de votre IP est de contacter directement votre fournisseur de services internet (FAI) et de demander si vous bénéficiez d’une adresse IP fixe ou dynamique. Un bon conseiller de soutien technique doit vous répondre facilement.

Que choisir entre adresse IP fixe ou dynamique ?

Votre choix va dépendre de votre profil et de vos activités sur la toile. Une IP dynamique a l’avantage d’être beaucoup plus difficile à tracer. Si vous changez constamment de plaque d’immatriculation, vous allez être presque introuvable. Une cible mouvante sera nettement plus compliquée à pirater qu’un numéro fixe que l’on peut surveiller facilement. De même, lorsque vous changez votre pseudonyme sur un site internet, les administrateurs de ce site connaîtront quand même votre identité si vous conservez une IP identique. Il est nettement plus difficile de savoir que différents identifiants sont signés par la même personne si elle utilise une IP dynamique.

Comment avoir une ip fixe ?

Vous savez comment trouver une adresse IP et vous préférez maintenant opter pour une IP fixe ? Sachez que ce n’est pas toujours possible. Tout dépend de votre fournisseur d’accès internet (FAI). Il est le seul à pouvoir vous en fournir une, de manière payante ou gratuite selon les FAI. Attention cependant car le passage à une IP fixe est parfois définitif chez certains FAI. Sinon vous pouvez éventuellement vous tourner vers un DynDNS.

Le DynDNS ?

DynDNs signifie DNS dynamique (Dynamic Domain Name System également abrégé en « DDNS »). Cette technique permet de simplifier l’accès à distance. Elle transfère l’IP d’un réseau domestique vers un nom de domaine fixe. Cela permet aux utilisateurs d’une IP dynamique de pouvoir quand même l’associer à un nom de domaine. Ainsi, on peut se connecter à son équipement en déplacement. Ce service est souvent utilisé par les particuliers qui hébergent leur site web sur leur ordinateur. Il faut au préalable s’enregistrer auprès d’un service DDNS qui reçoit la nouvelle adresse via un programme pour ensuite mettre à jour le nom de domaine attaché à cette IP.

Enfin une adresse IP peut être soit :

  1. une Adresse IPv4
  2. une Adresse IPv6

Qu’est ce que sont les adresses IPv4 et adresse IPv6 ?

Il existe deux types d’IP : l’IPv4 et l’IPv6. Cette différence ne change en rien le fait qu’une IP soit locale ou publique et meme encore fixe ou dynamique. Il s’agit simplement d’une version de protocole différent.

Adresse IPv4

L’adresse IPv4 est la toute première version d’Internet Protocol créée en 1983. C’est actuellement le style d’IP le plus utilisé. Le protocole IPv4 offre une capacité de près de 4,3 milliards d’adresses. Néanmoins, cette version se trouve limitée par le nombre toujours croissant d’appareils connectés simultanément. L’adresse IPv4 consiste en une série de quatre nombres compris entre 0 et 255 séparés par des points. Chacun des nombres représente en fait un octet. Par exemple votre IP publique est une IP IPv4 : 90.54.63.128

Chaque adresse appartient à une classe qui correspond à une plage d’adresses. Il existe 5 classes (A, B, C, D et E) servant à adapter l’adressage selon la taille du réseau.

  • La classe A de l’IP 0.0.0.0 à 126.255.255.255
  • La classe B de l’IP 128.0.0.0 à 191.255.255.255
  • La classe C de l’IP 192.0.0.0 à 223.255.255.255
  • La classe D de l’IP 224.0.0.0 à 239.255.255.255
  • La classe E de l’IP 240.0.0.0 à 255.255.255.255
Adresse IPv4

Adresse IPv6

Face au développement d’internet et à l’augmentation du nombre de périphériques connectés, la demande en adresses s’accélère. La transition vers l‘IPv6 est donc devenue une nécessité. Beaucoup plus longue, elle permet de bénéficier de davantage d’adresses disponibles en offrant un grand nombre de combinaisons possibles. L’IPv6 est constituée de 8 groupes hexadécimaux séparés par le signe deux points (:).